(-)

NEWS 18 04 2013

Bonjour, Macro US 14H30 : Nvlles demandes allocations chômage APR13 350K précdt 346K 14H30 : Demandes continues APR6 3075K précdt 3079K 16H00 : FED de Philadelphie APR 3.0 précdt 2.0 16H00 : Indicateurs avancés MAR 0.1% précdt 0.5% L’économie américaine a connu un rythme de croissance modeste entre fin février et début avril, à la faveur de l’amélioration des conditions dans le secteur de la construction et d’une hausse du prix des maisons à travers les Etats-Unis, rapporte mercredi la Réserve fédérale. Dans son dernier compte-rendu en date de la situation du pays, document connu sous l’appellation « Livre beige », la banque centrale américaine se montre un peu plus optimiste que lors de l’édition précédente. »Des informations recueillies par les 12 districts de la Réserve fédérale suggèrent une activité économique en hausse modeste, précise la Fed. »A part la hausse du prix des maisons la pression sur les prix sont très faibles. » La Réserve fédérale s’en est tenue le mois dernier à son programme de rachats d’actifs de 85 millions de dollars par mois, tout en s’engageant à maintenir ses taux d’intérêt proches de zéro tant que le taux de chômage n’est pas revenu à 6,5% et sous réserve que l’inflation ne dépasse pas 2,5% La Banque centrale européenne pourrait abaisser davantage ses taux d’intérêt si les données économiques le justifiaient, a déclaré mercredi le président de la Bundesbank, HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Jens%20Weidmann »Jens Weidmann, cité par le Wall Street Journal. Ses propos ont fait tomber l’euro à un plus bas du jour de 1,3046 dollar, en repli d’environ 1%, alors que les futures sur les Bunds allemands montaient en flèche.La HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=BCE »BCE a décidé de maintenir ses taux d’intérêt lors de sa réunion monétaire d’avril mais son président, HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Mario%20Draghi »Mario Draghi, a affirmé que l’institution surveillerait « de très près » toutes les informations et se tenait « prête à agir » pour contribuer au redressement de l’économie européenne. (voir: )Le taux directeur de la BCE est à 0,75%, un plus bas record.Interrogé sur ce point, Weidmann a répondu au WSJ : « Nous pourrions ajuster (le taux de refinancement) en réponse à de nouvelles informations », tout en ajoutant ne pas penser que la position Allemagne Les principaux instituts économiques allemands ont réduit leur prévision de croissance pour 2013 à 0,8% alors qu’ils prévoyaient 1,0% en octobre, a déclaré mercredi à Reuters une source informée proche de ces données.Les instituts doivent publier leurs prévisions jeudi. Berlin, de son côté, ne table que sur une croissance limitée à 0,4% cette année, avant une accélération à 1,6% en 2014. Italie Les indicateurs de l’économie italienne laissent penser que la contraction du produit intérieur brut (PIB) du pays s’est ralentie au cours du premier trimestre 2013, a annoncé mercredi la Banque d’HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Italie »Italie.L’Italie est plongée en récession depuis près de deux ans et son économie s’est contractée de 0,9% au cours du dernier trimestre 2012. Le scénario le plus optimiste prévoit que le pays retrouve la croissance au second semestre 2013. Le pays se trouve dans une impasse politique, et continue d’être administré par le gouvernement sortant de HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Mario%20Monti »Mario Monti, depuis le scrutin législatif de février qui n’a pas permis de dégager une majorité parlementaire au Sénat.Dans son bulletin trimestriel sur l’économie, la Banque d’Italie appelle les parlementaires élus à maintenir « une politique efficace et crédible en matière d’économie », afin d’inverser la spirale de la récession dans la troisième économie de la HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=zone%20euro »zone euro. Slovénie La Slovénie a levé mercredi deux fois plus de fonds que prévu lors d’une adjudication de bons du Trésor, ce qui apporte un répit temporaire aux difficultés budgétaires du pays, menacé de devenir le prochain pays de l’HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Union%20europeenne »Union européenne (UE) à recevoir une aide internationale après HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Chypre »Chypre. Lors d’une rencontre à Paris, le président slovène, Borut Pahor, et son homologue français, HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Fran%C3%A7ois%20Hollande »François Hollande, sont convenus de dire que les cas slovène et chypriote n’étaient pas comparables.Le ministère des Finances slovène a adjugé 1,1 milliard d’euros de bons à 18 mois, à un rendement de 4,15%, soit plus du double des 500 millions qu’il comptait initialement lever.Le gouvernement de gauche, au pouvoir depuis un mois, a dans la foulée procédé au rachat anticipé de 510,7 millions d’euros d’obligations du même type, qui auraient dû arriver à maturité en juin. L’opération, effectuée avec une décote de 0,475%, est cependant d’une ampleur moindre que ce qui était attendu. Le gouvernement avait offert de racheter au total 855 millions d’euros d’obligations.La majorité des analystes jugent que le rachat a probablement été organisé au préalable avec le concours des trois principales banques du pays, NLP, Nova KBM et Abanka Vipa, dans chacune desquelles l’Etat détient une participation majoritaire ou substantielle. Japon HYPERLINK « http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/afp-00515062-japon-le-deficit-commercial-a-quadruple-en-mars-sur-un-an-a-2-7-mds-eur-559411.php »Texte plus grandHYPERLINK « http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/afp-00515062-japon-le-deficit-commercial-a-quadruple-en-mars-sur-un-an-a-2-7-mds-eur-559411.php »Texte plus petitHYPERLINK « http://www.lesechos.fr/imprimer.pho » nImprimerHYPERLINK « http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/afp-00515062-japon-le-deficit-commercial-a-quadruple-en-mars-sur-un-an-a-2-7-mds-eur-559411.php »Ajouter cet article à mes favorisSéparateurHYPERLINK « http://www.lesechos.fr/envoi_ami/form.php?code=afp_00515062″Envoyer à un ami Le déficit commercial du Japon a quadruplé en mars sur un an, à 362,4 milliards de yens (2,7 milliards d’euros), à cause d’un renchérissement de la facture énergétique, a annoncé jeudi le ministère des Finances. Les importations ont grimpé de 5,5% sur un an, du fait d’une dépréciation du yen qui a élevé le prix des hydrocarbures, et en raison d’achats plus importants de semi-conducteurs et de smartphones. Les exportations ont pour leur part augmenté moins vite, de 1,1%, tirées par une hausse des livraisons de produits chimiques. News VIVENDI : Etisalat, premier opérateur télécoms des Emirats arabes unis, signera la semaine prochaine avec 16 banques un accord de financement portant sur huit milliards de dollars (6,1 milliards d’euros) en vue d’une offre sur la participation de HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/bourse/synthese.jsp?code=FR0000127771&place=XPAR&codif=ISIN »Vivendi dans HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/bourse/synthese.jsp?code=MA0000011488&place=XPAR&codif=ISIN »Maroc Telecom, apprend-on de sources bancaires.Le groupe français cherche à céder ses 53% dans l’opérateur marocain, une participation évaluée à environ 4,5 milliards d’euros, pour réduire son endettement.Les acquéreurs potentiels devront débourser davantage puisqu’il leur faudra proposer aux actionnaires minoritaires d’être également rachetés.Les offres doivent être déposées avant le 22 avril et les possibilités de financement des acheteurs potentiels seront un point important.Cette cession est capitale pour HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/bourse/synthese.jsp?code=FR0000127771&place=XPAR&codif=ISIN »Vivendi, dont l’assemblée générale aura lieu le 30 avril et qui n’a pour le moment aucune mesure à annoncer à ses actionnaires concernant son retrait du secteur des télécoms et la réduction de son endettement.Etisalat et l’opérateur du Qatar Ooredoo (l’ex-Qtel) sont seuls en lice, le troisième candidat, le sud-coréen KT, s’étant retiré de la course. EIFFAGE: L’Autorité de la concurrence a condamné mercredi HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/bourse/synthese.jsp?code=FR0000130452&place=XPAR&codif=ISIN »Eiffage à une amende de 960.000 euros pour avoir faussé un marché public dans le sud de la France en s’entendant avec un concurrent. Le groupe de BTP et Vilmor Construction ont été reconnus coupables d’avoir faussé la concurrence dans le cadre d’un appel d’offres de 2008 pour la reconstruction des miradors du centre pénitentiaire de Perpignan. Personne n’était disponible dans l’immédiat à Eiffage pour apporter un commentaire. ALSTOM : HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/bourse/synthese.jsp?code=FR0010220475&place=XPAR&codif=ISIN »Alstom a annoncé mercredi que sa filiale Renewable Power a été retenue par Energias do Brazil pour assurer la fourniture de l’ensemble des équipements électromécaniques destinés à la centrale hydroélectrique de Cachoeira Caldeirão. Dans le cadre de ce contrat, HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/bourse/synthese.jsp?code=FR0010220475&place=XPAR&codif=ISIN »Alstom Grid, l’un des leaders du marché de la transmission dans le pays, fournira également le poste électrique de sortie de la centrale. La part d’HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/bourse/synthese.jsp?code=FR0010220475&place=XPAR&codif=ISIN »Alstom dans ce contrat s’élève à près de 100 millions d’euros, enregistrés sur l’année fiscale 2012/2013. PPR : Dans le prolongement du principe annoncé le 9 octobre 2012, le Conseil d’administration de Kering (ex-PPR) a validé à l’unanimité la mise en Bourse de Groupe Fnac par distribution d’actions Groupe Fnac aux actionnaires de Kering. L’opération de mise en Bourse du distributeur de biens culturels et de loisirs a reçu l’avis des instances représentatives du personnel de Groupe Fnac et de PPR SA. A l’occasion de l’Assemblée générale ordinaire et extraordinaire du 18 juin 2013, Kering proposera ainsi de distribuer à ses actionnaires, à titre de solde (un acompte sur dividende de 1,50 euro en numéraire ayant été mis en paiement le 24 janvier 2013), un complément de dividende en numéraire de 2,25 euros ainsi qu’un dividende complémentaire en actions Groupe Fnac à hauteur de 1 action Groupe Fnac pour 8 actions Kering détenues. Dans ce cadre, le groupe de luxe distribuera à ses actionnaires un maximum de 15 764 588 actions Groupe Fnac, représentant un peu moins de 95 % du capital à la date de détachement. Pour les actionnaires de Kering, l’attribution d’actions Groupe Fnac aura la nature d’une distribution de dividendes sur le plan fiscal.Les droits d’attribution d’actions Groupe Fnac et les actions Groupe Fnac feront l’objet d’une demande d’admission aux négociations sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris. OPEL : Opel, la filiale européenne de HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/bourse/synthese.jsp?code=GM&place=XNYS&codif=TICK »General Motors, a entériné mercredi la fermeture de son usine de Bochum en HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Allemagne »Allemagne, scellant ainsi le sort de ses 3.000 salariés.Il s’agit de la première fermeture d’une usine automobile en HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Allemagne »Allemagne depuis des décennies. A l’issue d’une réunion de son conseil de surveillance, Opel a confirmé que l’assemblage du modèle Zafira cessera à Bochum d’ici la fin de l’année prochaine. Parallèlement, le constructeur s’engage à aider à l’accompagnement et à la reconversion des salariés, dont beaucoup auront du mal à retrouver un emploi dans une région de la Ruhr en difficulté. La fermeture de l’usine de Bochum, après 50 ans d’existence, est un élément clef de la stratégie de GM pour renouer avec les profits en Europe à partir de 2015, date qui marquera la 15e année consécutive de pertes pour sa marque allemande. La conjoncture est difficile et les ventes de voitures neuves en Europe occidentale ont chuté de 10,3% sur un an en mars, marquant une 18e baisse mensuelle d’affilée, selon les chiffres publiés mercredi par l’Association des constructeurs européens d’automobiles (Acea). Des sources au sein d’Opel ont dit qu’aucune décision n’avait été arrêtée concernant la localisation future de l’assemblage de la Zafira, dont le cycle de vie court jusqu’en 2017. Opel compte trois autres usines en HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Allemagne »Allemagne, et les dirigeants syndicaux de Bochum ont suspecté leurs collègues des autres sites de fermer les yeux sur leurs déboires dans l’espoir de préserver leur propre outil de travail, voire de récupérer l’assemblage de la Zafira. VIVENDI : Les actionnaires de Numéricable ont sollicité des banques en vue d’une éventuelle introduction en Bourse d’ici la fin de l’année du câblo-opérateur français, qui pourrait être valorisé autour de quatre milliards d’euros, a-t-on appris de trois sources proches du projet. Une entrée en Bourse de Numéricable constituerait un nouveau signe du succès des câblo-opérateurs européens et de l’intérêt qu’ils suscitent auprès des investisseurs. L’an dernier déjà, la mise sur le marché du néerlandais Ziggo avait rencontré une forte demande. La hausse des marchés financiers ces derniers mois a encouragé de nombreuses entreprises à lancer ou relancer leur projet d’introduction cette année. Le montant global levé depuis le début de l’année dans le cadre de ces opérations a bondi de 49% par rapport à la période correspondante de 2012. PLASTIC OMNIUM : Le groupe HYPERLINK « http://www.boursedirect.fr/recherche-valeur.php?val=Plastic%20Omnium »Plastic Omnium a vu ses ventes progresser de 3,2% (+3,7% en données constantes) à 1,23 milliard d’euros au terme du premier trimestre 2013, la hausse de l’Automobile (+4% à 1,12 milliard d’euros) faisant plus que compenser la contraction de la division Environnement (-4,4% à 106,5 millions d’euros). Le groupe est confronté à une chute d’activité de -17,3% en France, à 170,1 millions d’euros, alors que le reste de l’Europe de l’Ouest se tient bien (+0,6% à 327,3 millions d’euros) et que toutes les autres régions sont en croissance supérieure. Les activités hors Europe de l’Ouest affichent globalement une croissance de 11% et représentent désormais 59% des revenus de l’entreprise. « La production automobile mondiale est mieux orientée au deuxième trimestre », souligne le management, ce qui permet de confirmer l’objectif de faire mieux que le marché mondial sur l’exercice, c’est-à-dire mieux qu’une production automobile mondiale toujours attendue en hausse de 1 à 2%. REMY COINTREAU : Au terme de son exercice 2012/2013 clos le 31 mars dernier, Rémy Cointreau a dégagé un chiffre d’affaires de 1,193 milliard d’euros, en croissance de 16,3% en données publiées et de 8,8% en données organiques.Le consensus compilé par Bloomberg misait sur un niveau de 1,21 milliard d’euros de chiffre d’affaires, avec une fourchette basse d’estimation à 1,17 milliard d’euros, et une fourchette haute à 1,228 milliard d’euros. CARREFOUR : HYPERLINK « http://www.boursedirect.fr/recherche-valeur.php?val=Carrefour »Carrefour a dévoilé ce matin un chiffre d’affaires de 20,83 milliards d’euros au premier trimestre de son exercice 2013, en hausse de 1,3% à changes constants et de 1,9% en organique. Sur une base de change courante, l’activité recule de -1,3%. Le consensus de place était positionné à 20,9 milliards d’euros, en légère baisse sur un an en données publiées, mais en progression modeste en données organiques. ARCELORMITTAL : Après avoir assigné AK Steel aux Etats-Unis pour violation d’un brevet sur un procédé de tôles à froid pour l’automobile, HYPERLINK « http://www.boursedirect.fr/recherche-valeur.php?val=ArcelorMittal »ArcelorMittal a également introduit des actions devant la justice américaine contre Severstal et Nisshin Steel, là encore pour défendre sa propriété intellectuelle dans le domaine des éléments automobiles, rapporte Bloomberg. L’affaire a été lancée devant la cour de district de Wilmington, dans le Delaware. Contacté par l’agence financière, une représentante de Severstal a souligné que son l’entreprise russe s’était défendue avec succès ces trois dernières années contre ArcelorMittal. EBAY :EBay a fait d’un bénéfice net meilleur que prévu pour le premier trimestre mais les prévisions données pour le deuxième par le numéro un mondial des ventes aux enchères en ligne ont déçu les investisseurs, provoquant une baisse du titre du groupe dans des échanges d’après-Bourse.Pour le trimestre en cours, eBay anticipe ainsi un résultat net par action compris entre 0,61 et 0,63 dollars et un chiffre d’affaires de 3,8 à 3,9 milliards.Les analystes financiers avaient anticipé respectivement 0,66 dollar par action et 3,95 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.A la fin du mois de mars, eBay s’est fixé comme objectif d’atteindre un total des transactions effectuées via ses sites de 300 milliards de dollars en 2015, soit une hausse de 71% par rapport aux 175 milliards de 2012. Le groupe, dont le volume de transactions en ligne croît toujours moins que celui d’Amazon, investit massivement pour atteindre cet objectif, ce qui peut expliquer, selon R.J. Hottovy, analyste chez Morningstar, que les prévisions sont inférieures aux attentes. SOLARWOD : SolarWorld a annoncé mercredi que la chute du prix des modules solaires ainsi que des dépréciations d’actifs se traduiraient par une perte de plus d’un demi-milliard d’euros en 2012, le fabricant allemand de panneaux solaires continuant de pâtir d’une baisse de la demande, des surcapacités du secteur et d’une chute des subventions des Etats. Le groupe a estimé la perte au titre de l’an dernier à entre 520 et 550 millions d’euros, tout en disant qu’un audit en cours de ses comptes pouvait « modifier sensiblement » cette projection.SolarWorld a averti en janvier ses créanciers obligataires qu’il était contraint de restructurer un endettement qui était de 1,03 milliard d’euros à fin septembre. »Le communiqué de ce jour n’a aucun impact ni sur le processus de restructuration ni sur les opérations de SolarWorld », a dit à Reuters par courrier électronique Frank Asbeck, président du directoire de l’entreprise, ajoutant que cette dernière menait toujours des discussions constructives avec ses créanciers.Les difficultés de SolarWorld font suite à celles d’autres poids lourds allemands du solaire, Conergy et Q-Cells , qui ont déposé leur bilan l’an dernier.SolarWorld a annoncé son intention de convoquer une assemblée générale d’actionnaires, sans pour autant donner de date. AMERICAN EXPRESS : American Express a fait état mercredi d’une hausse moins marquée que prévu de son chiffre d’affaires du premier trimestre 2013, les détenteurs de ses cartes de crédit continuant de modérer leurs achats dans un contexte de baisse des dépenses des entreprises. Le groupe a enregistré sur les trois premiers mois de l’année des ventes en hausse de 4%, à 7,88 milliards de dollars (6,05 milliards d’euros) alors que les analystes financiers avaient anticipé 8,03 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.Le bénéfice net d’American Express est ressorti à 1,28 milliard de dollars, soit 1,15 dollar par action, contre 1,26 milliard (1,07 dollar/action) il y a un an et un consensus de 1,12 dollar par action. NESTLE : HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/bourse/synthese.jsp?code=CH0038863350&place=XSWX&codif=ISIN »Nestlé a annoncé jeudi un ralentissement de la croissance organique de ses ventes au premier trimestre, à 4,3%, un chiffre inférieur aux attentes, conséquence du ralentissement de la demande dans les pays émergents et des conditions climatiques inhabituellement froides en Europe. du groupe suisse ont atteint 21,9 milliards de francs (18,02 milliards d’euros) sur janvier-mars, alors que les analystes interrogés par Reuters prévoyaient un chiffre d’affaires de 22,58 milliards et une croissance organique de 4,8%. »Le début de l’année reflète la prudence que nous avons exprimée en février », déclare l’administrateur délégué, Paul Bulcke, dans un communiqué. Brokers Kepler annonce jeudi avoir relevé sa recommandation sur HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/bourse/synthese.jsp?code=FR0000120073&place=XPAR&codif=ISIN »Air Liquide de « conserver » à « acheter », avec un objectif de cours porté de 100 à 111 euros. Exane réduit de 3% à 3,70 euros son objectif sur HYPERLINK « http://www.boursier.com/actions/cours/natixis-FR0000120685,FR.html »Natixis (« neutre »). ACCOR : prix cible baissé à 23.20 par Deutsche Bank

image001.gif

image001.gif