(-)

NEWS 10 04 2013

Bonjour, Macro US 13H00 : Demandes de prêts hypothécaires APR5 précdt -4.% 20H00 : Rapport budget mensuel MAR -$107.0B précdt -$198.2B 20H00 : Minutes de la FED Le secrétaire au Trésor américain, Jack Lew, a appelé mardi à Berlin les pays disposant d’excédents commerciaux à mettre en oeuvre des politiques de soutien à la demande intérieure, un appel du pied à peine voilé à l’HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Allemagne »Allemagne.Jack Lew a rencontré le ministre des Finances allemand, HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Wolfgang%20Sch%C3%A4uble »Wolfgang Schäuble, dans la matinée et doit s’entretenir à 13h45 GMT à Paris avec HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Pierre%20Moscovici »Pierre Moscovici, son homologue français.L’HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Allemagne »Allemagne dispose de l’excédent commercial le plus important de la HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=zone%20euro »zone euro et affiche l’une des situations budgétaires les plus saines de la région L’HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Irlande »Irlande et le HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Portugal »Portugal devraient bénéficier de sept ans supplémentaires pour rembourser les prêts que leur a accordés l’HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Union%20europeenne »Union européenne, afin de faciliter leur retour sur les marchés de capitaux, recommandent leurs bailleurs de fonds internationaux dans un document que Reuters a pu consulter.Une telle décision représenterait une importante concession accordée à l’Irlande, qui s’emploie à reprendre ses emprunts sur les marchés, aussi bien qu’au Portugal, qui vient d’annoncer des coupes importantes dans ses dépenses publiques.Dublin et Lisbonne ont obtenu respectivement en 2010 et 2011 des prêts d’urgence de l’HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Union%20europeenne »Union européenne après avoir perdu tout accès au marché à des taux supportables. La maturité moyenne des prêts de l’UE à l’Irlande est de 12,5 ans et celle des prêts au Portugal va de 12,5 à 14,7 ans.L’Irlande est censée retrouver un accès total aux marchés d’ici la fin de l’année, le Portugal l’an prochain.Le document qu’a pu consulter Reuters a été rédigé par des représentants de la Banque centrale européenne (HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=BCE »BCE), de la HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Commission%20Europ%C3%A9enne »Commission européenne, du HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=FMI »Fonds monétaire international (HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=FMI »FMI) et de la HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=FESF »Facilité européenne de stabilité financière (HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=FESF »FESF).Il sera soumis aux ministres des Finances de l’Union lors de la réunion prévue vendredi et samedi à Dublin Chine Les importations chinoises ont connu en mars une hausse de 14,1%, bien plus forte que prévu, tandis que la progression de 10,0% des exportations a été relativement conforme aux attentes.Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une hausse de 5,2% des importations et de 10,5% des exportations.La HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Chine »Chine a en conséquence enregistré un déficit commmercial de 884 millions de dollars en mars, alors qu’un excédent de 15,4 milliards de dollars était attendu en moyenne. Adjudications l’Italie s’apprête à adjuger jusqu’à 11 milliards d’euros de bons du Trésor à trois mois et un an. Le HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Portugal »Portugal tentera de lever au deuxième trimestre le même montant de dette à court terme qu’au trimestre précédent, même si un jugement rendu la semaine dernière est venu perturber ses projets d’émission. Le programme trimestriel annoncé mardi par l’IGCP, l’organisme de gestion de la dette publique, prévoit de 4,5 à 5,25 milliards d’euros d’émission de bons du Trésor au deuxième trimestre et ne faut aucune mention d’émissions obligataires. Les échéances varieront de trois à 18 mois et l’IGCP procèdera à trois adjudications durant le trimestre, la première le 17 avril avec du papier à trois mois et un an et un objectif de volume de 1,75 milliard d’euros. Il avait placé pour 5,5 milliards d’euros de bons du Trésor au premier trimestre.Le Portugal a émis en janvier un emprunt obligataire à cinq ans, émission marquant sa première incursion sur ce marché depuis son renflouement de la mi-2011.Lisbonne s’employait à mettre sur pied une émission à plus long terme dans les mois à venir mais le rejet par la cour constitutionnelle d’une partie des mesures d’austérité risque d’obliger le gouvernement à mettre ses projets obligataires sous le boisseau pendant quelques mois voire jusqu’en 2014.Ce qui toutefois resterait conforme aux conditions initiales de l’accord de renflouement passé avec le HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=FMI »FMI et l’HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Union%20europeenne »Union européenne.Le rendement portugais à 10 ans a atteint 6,5% ces derniers jours mais reste peu éloigné du niveau de 5,8% inscrit le mois dernier, un plus bas depuis le renflouement.Les besoins de financement du gouvernement central pour l’année 2013 sont de l’ordre de 11,5 milliards d’euros News Paris souhaite doubler d’ici 4 ans la HYPERLINK « http://www.lesechos.fr/finance-marches/vernimmen/definition_part-de-marche.html#xtor=SEC-3168″part de marché des entreprises françaises au Vietnam, où elles sont encore peu présentes malgré un fort potentiel, a indiqué mardi la ministre française du Commerce extérieur, Nicole Bricq au retour d’une visite dans le pays. « Avec une croissance de 5% en moyenne ces dernières années, ce pays constitue un marché important pour les entreprises françaises encore trop peu présentes », explique Mme Bricq citée dans un communiqué. IPSEN : a signé avec la société japonaise PeptiDream un partenariat de recherche et d’un accord d’option de licence visant à découvrir, évaluer, et potentiellement à développer et commercialiser des peptides thérapeutiques indiqués pour le traitement de pathologies graves dans les aires thérapeutiques ciblées par le laboratoire français.En échange des droits mondiaux sur les peptides thérapeutiques résultant de cette collaboration, Ipsen effectuera un versement initial à PeptiDream et supportera les coûts de R&D et de commercialisation. PeptiDream touchera des royalties sur les ventes mondiales ou aura le droit d’opter, à des stades prédéfinis pour supporter les coûts de développement au Japon, pour des droits commerciaux sans royalties sur ce territoire. Dans ce dernier cas, PeptiDream renoncera également aux revenus des royalties sur les ventes hors du Japon. Les modalités financières exactes n’ont pas été communiquées. VINCI: Jean-Marc Ayrault a réaffirmé mardi sa volonté de construire l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes mais a promis que le projet serait amendé pour tenir compte des critiques de trois rapports commandés pour apaiser la contestation sur le terrain. EADS : Lufthansa étudie un nouvel achat de « plusieurs dizaines » de biréacteurs longs courriers afin de poursuivre la modernisation de sa flotte, a déclaré mardi un responsable de la compagnie aérienne allemande. EADS a placé 1 milliard de dollars d’obligations à 10 ans aux Etats-Unis via EADS Finance BV, son véhicule de financement, selon les informations obtenues par Bloomberg. Barclays, Citi et JP Morgan Chase ont été mandatées pour mener à bien l’opération. France TELECOM : Stéphane Richard, le PDG de France Télécom/Orange affirme qu’il est prêt à réduire sa rémunération d’un tiers, pour la faire passer sous la barre du million d’euros annuels si la taxe à 75% est votée en l’état. « Je ne voudrais pas que France Télécom soit obligé de payer cette taxe sur mon salaire », explique M. Richard au ‘Le Figaro’ du jour. L’an dernier, le dirigeant a touché 1,5 million d’euros, dont 900.000 euros de rémunération fixe, ce qui faisait déjà de lui l’un des patrons les moins bien payés du CAC40, au 37ème rang sur 40… Reste à savoir si d’autres grands patrons vont lui emboîter le pas en réduisant à leur tour leurs revenus. Selon la dernière mouture de la taxe à 75%, celle-ci sera payée non plus par le contribuable aisé, mais par son entreprise, sur la tranche des revenus dépassant le million d’euros annuel. La mesure devrait rester en vigueur deux ans, et concernera toutes les entreprises, mais pas les artistes (chanteurs, écrivains, cinéastes…) ni les professions libérales (avocats…) Les clubs de football devront en revanche s’y plier : pour le seul PSG, la facture additionnelle devrait ainsi atteindre 45 millions d’euros, estime ce matin un expert cité par ‘Les Echos’ SAINT-GOBAIN : Saint-Gobain PAM, la société mère de l’activité canalisation du groupe, a annoncé mardi avoir remporté un contrat d’environ 154 millions d’euros au Koweït PERNOD RICARD : La société a signé avec Major Brands un accord de distribution exclusive de ses vins et spiritueux dans le Missouri, avec effet au 1er mai prochain. Glazer, co-titulaire du contrat de distribution dans cet Etat jusque-là, conservera ceux de l’Arkansas et du Kansas. PEUGEOT : D’après une déclaration publiée par l’AMF ce mardi, le hedge fund britannique Egerton Capital a continué à réduire sa position vendeuse sur HYPERLINK « http://www.boursedirect.fr/recherche-valeur.php?val=Peugeot »Peugeot, celle-ci évoluant de 0,71% du capital le 19 mars à 0,46% du capital le 8 avril. THALES : A l’occasion de la visite d’Etat du Président de la République française au Maroc, HYPERLINK « http://www.boursedirect.fr/recherche-valeur.php?val=Thales »Thales a signé une convention avec l’Université Internationale de Rabat (UIR) en présence de Mme Nicole Bricq, Ministre du Commerce Extérieur. Cette convention prévoit le parrainage de promotions de filières de l’Ecole d’Ingénierie Aérospatiale et de la Faculté Electronique, Logistique Informatique et Télécommunication de l’UIR. Dans le cadre de ce partenariat, il est prévu que des experts de Thales interviennent auprès des étudiants afin de partager leur expérience et leurs connaissances dans les domaines de l’aérospatial et de la cybersécurité. En outre, le Groupe proposera des visites de ses sites ainsi que des stages au sein de ses entités. ALSTOM : Centrica Energy a confié à Alstom la maintenance des turbines à gaz de sa centrale électrique de South Humber Bank dans le nord du Royaume-Uni, dans le cadre d’un contrat de 120 millions d’euros. Ce contrat couvre l’entretien des cinq turbines à gaz GT13E2 d’Alstom installées dans la centrale électrique à cycle combiné de 1 260 mégawatts (MW) pour sept ans. Outre la livraison des pièces et des équipements destinés aux travaux d’inspection planifiée sur les cinq turbines à gaz, Alstom mettra également à disposition l’ensemble des équipes et des conseillers techniques nécessaires.Le contrat prévoit également la mise à niveau de deux turbines suite à la première mise à niveau déjà déployée sur une turbine de la centrale électrique, en février 2012. TELEFONICA : Hutchison Whampoa discute de l’achat d’une participation pouvant représenter jusqu’à 29,9% de Telecom Italia, une opération qui, si elle se réalisait, changerait radicalement le tour de table du premier opérateur italien de télécommunications, ont dit mardi deux sources proches des négociations.Telco, principal actionnaire de Telecom Italia a toutefois déclaré dans la soirée n’avoir noué aucun contact avec le groupe basé à Hong Kong.Hutchison veut racheter les parts de trois actionnaires italiens dans la holding de contrôle de Telecom Italia, et pourrait proposer le double environ du prix du marché afin de devenir le premier actionnaire de l’opérateur italien surendetté. L’action Telecom Italia végète non loin de ses pluHYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=bresil »Brésil.s bas historiques en raison d’une baisse des marges dans une HYPERLINK « http://bourse.lesechos.fr/recherche/recherche.php?rech_infos=1&exec=1&texte=Italie »Italie en crise et d’un ralentissement de son autre grand marché, le Brésil CGG – Deux contrats longs terme Le groupe remporte deux contrats de quatre ans de services d’imagerie sismique avec Statoil. Décryptage : Ces contrats portent sur le suivi permanent des réservoirs sur les champs Snorre et Grane dans le secteur norvégien de la Mer du Nord et le contrôle qualité des acquisitions. La première étude commencera le 1er octobre 2013 sur le champ de Snorre. Valorisation : Ces contrats confirment le potentiel de l’étude des réservoirs. La durée des projets améliore la visibilité du groupe. Acheter (1), objectif 24€/action. /NRO Brokers HSBC dégrade HYPERLINK « http://www.boursier.com/actions/cours/sopra-FR0000050809,FR.html »Sopra à « neutre ». Morgan Stanley rehausse HYPERLINK « http://www.boursier.com/actions/cours/gdf-suez-FR0010208488,FR.html »GDF SUEZ de « souspondérer » à « neutre » et entre HYPERLINK « http://www.boursier.com/actions/cours/edf-FR0010242511,FR.html »EDF dans sa liste de valeurs européennes préférées du secteur. Goldman Sachs place HYPERLINK « http://www.boursier.com/actions/cours/france-telecom-FR0000133308,FR.html »France Telecom dans la liste des valeurs qu’il apprécie le moins. Crédit Suisse a réduit de « surperformance » à « neutre » son opinion sur HYPERLINK « http://www.boursier.com/actions/cours/michelin-FR0000121261,FR.html »Michelin, dont l’objectif est réduit de 70 à 60 euros. ARCELOR MITTAL : prix cible baissé à 10.90 par HSBC SOLVAY : prix cible augmenté à 86 par Macquarie France TELECOM : prix cible baissé à 7 par Goldman Sachs GDF SUEZ : amélioré à performance en ligne par Morgan Stanley