(-)

KiteSurf : 02/04/2021 – Houlgate

Contexte :
  • Session post Glénan, pris pour Novembre, puis reportée pour cause COVID à Avril.
Budget
  • Un Studio vue sur Mer pour 150€ les 2 jours
  • +110€ les 3:00 de cours collectif : KiteParadise (2 moniteurs : Kevin, le boss et Sébastien)
  • + 25€ d’assurance Resp.Civile : 25€
  • + 400K€ AR
  • + Péage Autoroute de Normandie.

Bref les 2 jours à 500 balles (en semaine) 🙁

Niveau :
  • 1 session de nage tractée : 1ére initiation
  • 1 semaine Glénans : théorie, nage tractée, manœuvre de la voile au sol, wakeboard (bateau moteur) => 1er bord le dernier jour de 10 mètre.
  • 1 session Wakeboard : câble=> pas de pilote => on prend la barre et (comme au tire fesse) sa arrache au décollage. Travail de la glisse et pilotage de la planche (identique à celle du Kite)
  • 1 session Wakeboard : Treuil => Piloté (accélère progressivement comme en Kite)=> Travail de la position de démarrage bien groupée + se laisser entrainer et basculer vers l’avant au moment de se relever.
  • 1 semaine Glénans 2020 : pas de vent => Wakeboard (beaucoup), 1 session à 7Kts => jamais décollé malgré un 17M² mais bu beaucoup d’eau de mer. => colique néphrétique carabinée au retour.
Équipement :
  • Combi intégrale + chaussons + gants
  • Truc : Faire passer la sangle en bas du gilet dans le crochet d’attache du Chicken Loop. Cela évite de le retrouver au niveau du nez une fois dans l’eau (comme aux Glénans), pas très sécure … mais efficace.
Sur place :
  • La veille : annulation J1 => Pas assez de vent => mais Kevin est sorti en cours particuliers. => Reco du coté de Mereville => Kite R évolution  (1 bis Boulevard Wattier, 14810 Merville-Franceville-Plage) => C’est l’usine : des dizaines de Kite en l’air => 15kts de vent ici. Je regarde (=> Coup de soleil !!)  https://kite-r.com/
  • Le lendemain groupe de 5 par moniteur. 8:00 du mat in (5° => avec la combi c’est bon, mais le bout des doigts ça pique.)
  • Kite à marée basse (Marnage 8 mètres => 1 bon Km (1.370Km selon carte marine Portail) avant d’atteindre l’eau, avec tout le matos (planche + voile à la main + combi + harnais) => ok pour l’échauffement !
  • Autre avantage : préserve l’amour propre => y a pas toute la plage (trop tôt) pour te voir (trop loin) merder lamentablement pendant 3:00.
  • Avantage du spot : pas de vague, on est dans les baïnes , et peu de fond.
  • J’ai encore bu la mer par tous les trous (le nez est le plus désagréable).
  • Avec 15 nœuds (15 Kts)de vent, j’ai une 12M² et je ne décolle pas, jusque au moment où je relâche le Trim qui était bordé à fond et là …. ça arrache grave ! => Grsoo0osse pelle !
  • Coup suivant : Bien groupé, j’envoie la voile et fait un bord de 30 mètres avant la gamelle.
En résumé :
  • pas encore à l’aise pour chausser, même avec pied => technique : Trim bordé (la voile est plus sage), la mettre en bord de fenêtre, sur l’eau, en tenant par les « avants », chausser le pied coté voile et à l’aide de celui-ci orienter la planche pour chausser l’autre pied.
  • Se détendre, reprendre son souffle (après on est groupé => bide+gilet+Harnais+genoux c’est moins simple.
  • Faire coller la voile en suivant la fenêtre et la mettre au zénith. Lâcher le Trim et commencer des petits 8 proche du zénith, la traction commence un peu. Se regrouper à mort et envoyer la voile du coté du bord . Le dos bien rond et se lever ssur la jambe avant  (coté du bord) => La traction de la voile me relève (le but est de ne pas passer par dessus et faire un soleil => Groooooosse tasse !)
  • Dès que l’on est debout, relever la voile vers le haut (elle pique sec vers le bas au démarrage => éviter qu’elle se plante dans l’eau) => regain de puissance.
  • Ensuite en rythme normal => la placer en plein milieu de fenêtre (Théorique => pas encore pratiqué 🙂 )
En prime :
  • De gosses courbatures.