(-)

Béton Biologique pisé terre compactée ciment bio bactéries

  • Suite visite citée des sciences La villette 11/02/2023 : JOURNÉES FEMMES INGÉNIEURES
    • Présentation de la construction de bâtiment en Pisé (Terre humide compressée)
    • Livre « Mieux concevoir & construire en terre crue » : le Pisé.
    • Terre tamisée + eau + compression = brique => pas de ciment
  • Terre Crue (sans aditif) & construction:
    • Espagne : L’Alhambra : IXème siècle : forteresse / Tour principale 45m de haut
    • Chine : Grande muraille. -300 avant JC.
    • Yémen : Ville de Shibām XVIème siècle.
    • France : Auvergne : Maison traditionnelle en Pisé.
    • France : Lyon, L’Orangerie (2020) par le promoteur OGIC
  • La Terre, un nom différent selon la taille des grains :
    • Cailloux : 20-100 mm
    • Graviers : 2 – 20 mm
    • Sable : 0.5 – 2 mm
    • Limon : 2 -50 microns
    • Argiles : < 2 microns
  • Empilement Apollinien ou empilements compacts
    • Agencement de matériaux de différentes taille dans des proportions dont le mélange et l’agencement présente le volume de vide minimum.
    • => La proportions des 5 catégories de terre
  • Solidification :
    • L’argile forme des feuilles microscopique qui en présence d’eau vont se lier par capillarité. Cette eau reste en place tout au long de la vie du matériaux (eau zéolithe).
      • Trop d’eau se délite (boue), pas d’eau assez => s’effrite.
    • Possible ajout de solidifiant en faible quantité : Chaux (cendre de bois ?) ou ciment.
  • Suite  :
  • Principe :
  • ID => ajouter bactérie + nutriment (Lactate de Calcium ou Chlorure de Calcium) au mélange de terre avant ajout d’eau (+ Urée / Urine ?) et compression => Renforcement par la production de calcium par les bactéries qui « soude » les particules de matière.
  • Bactéries :
    • spore Sporosarcina pasteurii  (latent pendant 200 ans) (fiche en anglais + complète) + nutriment : Lactate de calcium (additif alimentaire E327 : 80€/kg environ) ou bien Chlorure de Calcium (Additif alimentaire E509)
    •  En présence d’eau ET d’OXYGENE , comble en 3 semaines des espaces de 0.8mm max en transformant le Lactate de calcium en calcium.
    • Avec ce l’urée : Transformation de l’urée (en présence d’oxygène => intérêt si compression ?) en Carbonate de Calcium et Ammoniaque (cela doit donc un peu sentir 🙂 )
    • => Trouver des solution pour générer de l’oxygène « in situ » =>
      • Mettre sous pression ?
      • Réaction chimique lente (ORC : Oxygene Releasing Compound) : calcium peroxide (164€/500g) and magnesium peroxide (les enrober dans un gel pour une réaction progressive ?)
      • Avec de l’oxyde de magnésium => Utiliser de l’eau Oxygénée => MgO + H2O2 => MgO2 =>> MgO2 + H2O => MgO + O2
      • Nb : MgO et MgO2 coutent qq € le Kg
      • Combo gagnant ? => Peroxyde de Zinc (les bactérie on besoin de Zn et de O2) (210$/kg)
  • ID => compression par vide d’air ?
    • + ajout d’O2 en phase de décompression pour favoriser la croissance bactérienne aérobie (si urée)
  • ID => Compression par ultrasons ?
  • ID => Trier les Limons et Argiles par lavage (comme les chercheurs d’Or)
  • ID => Briques esprit lego : modulaire + trou + picot pour emboitement => pas de ciment